Fareins, ZAC Parc d’activités de Montfray, Zone B (Ain, 01)

Une nécropole antique à Fareins

Le site de Fareins est situé dans le département de l’Ain, à proximité de Villefranche-sur-Saône. Localisé au sud-est de la commune, le long de la RD 44, sur le plateau de la Dombes qui surplombe d’une cinquantaine de mètres la vallée de la Saône. La fouille précédait la réalisation de la Zone d’Aménagement Concerté « Parc d’Activités de Montfray », initiée par la communauté de Communes Porte Ouest de la Dombes. Menée sur une superficie de 18 000 m2, elle a révélé une occupation relativement lâche, conforme à ce qui pouvait être attendu en regard des résultats du diagnostic.

Les 75 structures mises au jour constituent les vestiges d’une installation à vocation domestique extrêmement lacunaire, compte tenu sans doute de l’arasement certain du site. Cette occupation est matérialisée par plusieurs séries de trous de poteau épars qui ne permettent pas de restituer de plans de constructions cohérents. Quelques fosses dépotoirs jalonnent également le site, associées à deux foyers en cuvette comblés de galets chauffés, à une structure de stockage excavée (fosse-silo) et à un enclos fossoyé de plan circulaire, conservé sous une forme très ténue. L’étude du mobilier céramique extrait, pour l’essentiel, des fosses dépotoirs, permet de la dater cette occupation du début du premier âge du Fer (Hallstatt C1), bien que la plupart des structures n’offrent aucun élément susceptible d’en préciser la datation.

Plus inattendue, une nécropole à inhumation constituée de huit sépultures a été découverte au cœur de l’emprise. La disposition resserrée des sépultures, permet de penser qu’elles étaient peut-être enserrées, à l’origine, par un dispositif de clôture de type palissade ou fossé, disparu sous l’effet de l’érosion. Les huit tombes jour forment un chapelet de 23 m de long orienté selon un axe est-ouest. Six d’entre elles sont disposées en enfilade les unes à la suite des autres, tandis sur la sépulture centrale est doublée, au sud, par une tombe parallèle. Il s’agit d’inhumations simples, à l’exception de l’une des deux inhumations centrales, dans laquelle ont été découverts une femme adulte et un enfant.

Bien que les squelettes soient très mal conservés, les tombes offrent dans l’ensemble un état de conservation remarquable. L’humidité ambiante du terrain a notamment permis la préservation des empreintes liées à la décomposition des matières organiques (cercueils, chaussures, vêtements). La moitié des contenants sont des cercueils cloués dont les fixations sont restées en place dans la tombe, permettant de restituer l’architecture du cercueil. La présence systématique d’un riche mobilier d’accompagnement déposé soit dans les cercueils, soit à l’extérieur dans la tombe, permet de retracer les gestes du rituel funéraire qui ont présidé à l’inhumation des défunts : vaisselle en céramique et en verre, quartiers de viande, monnaies, parure, chaussures, etc. Si toutes les sépultures ont livré des récipients en céramique complets (de un à trois) et si dans six d’entre elles, le défunt était accompagné de monnaies (de une à quatre), il est intéressant de relever du point de vue de l’organisation spatiale de la nécropole que la tombe centrale est la sépulture la plus riche. Celle-ci se trouve également être doublée par la sépulture double.

Compte tenu du mauvais état de conservations des squelettes, les analyses et études mises en œuvre ne permettent pas déterminer si la disposition des tombes renvoie ou non à une logique particulière, notamment familiale, et si les inhumations sont contemporaines ou non. Constituée de huit sépultures, cette petite nécropole est probablement liée quoi qu’il en soit à l’habitat contemporain fouillé une centaine de mètres plus à l’ouest, daté de la seconde moitié du IVe  siècle de notre ère (Archeodunum, Julita 2013).

A. Pranyiès

Nettoyage de la nécropole en fin de fouille

Commune: Fareins
Adresse / lieu-dit: ZAC Parc d’activités de Montfray, Zone B
Canton / Département: Ain (01)
Pays: France

Date de l’intervention:
du 05/03/2012 au 08/06/2012

Période(s) concernée(s): Age du Fer ; Antiquité romaine

Surface: 18 000 m²

Nature de l’intervention:
Opération d’archéologie préventive liée à l’aménagement d’une ZAC

Responsable d’opération: A. Pranyiès
Suivi scientifique:
SRA Rhône-Alpes
Aménageur: Communauté de Communes Porte Ouest de la Dombe

Rapport en ligne

Carte