Onnens, A5 Le Motti (Vaud)

Ce chantier fait partie de la vaste opération d’archéologie préventive réalisée sur le tracé de l’autoroute A5.

Le Motti est caractérisé par une très longue période d’occupation qui s’étend au moins de la fin du Néolithique à l’Époque Moderne. De nombreux vestiges typiques d’un habitat (trous de poteaux, fosses, dépotoirs, etc.) ou propres à des activités artisanales (fours, outils, etc.) ont été mis au jour et sont progressivement rattachés aux différents horizons chronologiques.

De manière générale, il apparaît que le flanc de la colline d’Onnens devait constituer un cadre relativement propice à l’établissement humain. Le site est en effet situé de part et d’autre de la rivière du Pontet qui, par un phénomène d’accumulation des eaux (sources et rivière), formait jusqu’il y a peu, un plan d’eau marécageux.

Les travaux d’élaboration en cours mettent en évidence une première occupation datée du Néolithique Final/Bronze Ancien. Elle est matérialisée par deux ensembles de trous de poteaux, une fosse, ainsi que par un petit ensemble de mobilier, essentiellement lithique.

L’âge du Bronze est notamment représenté par des zones de rejet (dépotoirs) qui témoignent de la présence d’un habitat, vraisemblablement situé en amont, sur le flanc de la colline, durant le Bronze Moyen (BzB), ainsi que durant le Bronze Final (Ha B).

Les niveaux hallstattiens (probablement Ha D, entre 625 et 500 av. J.-C.) constituent, de par la surface qu’ils occupent, le nombre de structures et la quantité de mobilier, la période la mieux représentée au Motti. Un très important dépotoir a notamment livré plus de 25 000 tessons et constitue l’un des plus importants ensembles de céramique connu en Suisse occidentale pour cette période. De plus, les très nombreuses structures en creux associées aux mêmes niveaux permettront sans doute la reconstitution de plusieurs plans de bâtiments.

Le Second âge du Fer est représenté de manière anecdotique par quelques structures en creux et par une très petite quantité de mobilier (céramique, fibules).

Les vestiges de l’époque romaine semblent indiquer que, pour cette période également, les fouilles ont touché une zone située en périphérie de l’occupation principale. Divers petits bâtiments ruraux, un bassin, divers fossés destinés à maîtriser le cours de la rivière, ainsi que plusieurs portions de voie ont été mis au jour.

Quant aux vestiges médiévaux et modernes (XIIIe-XVIe siècles), ils se présentent sous la forme de fondations de murs, d’une série importante de fours à chaux, ainsi que de traces d’artisanat du fer (scories, fabricats).

Onnens - Le Motti. Vue générale (avril 1997) : au centre, la première tente de fouilles. A droite, le village d'Onnens. A gauche, la base archéologique. Photo J. Jeker, Photoconstruction, Denges.

Onnens – Le Motti. Vue générale (avril 1997) : au centre, la première tente de fouilles. A droite, le village d’Onnens. A gauche, la base archéologique. Photo J. Jeker, Photoconstruction, Denges.

Commune: Onnens
Adresse / lieu-dit: Le Motti
Canton / Département: Vaud
Pays: Suisse

Date de l’intervention:
du 1995 au 2003

Période(s) concernée(s): Préhistoire, Protohistoire, Antiquité, Moyen Âge, Moderne

Nature de l’intervention: Archéologie préventive, chantier autoroutier

Surface: 16 539 m²

Responsable d’opération: F. Tournelle / A. Schopfer Luginbühl

Suivi scientifique: D. Weidmann (SIPAL, archéologue cantonal)

Carte