Yverdon-les-Bains, rue du Midi 31b (Vaud)

Une sanctuaire gallo-romain à Yverdon-les-Bains

La partie sud-est du quartier des Jordils a livré les vestiges d’un sanctuaire gallo-romain dont l’occupation s’étend de la période augustéenne moyenne au règne de Néron (environ -15 à 60/70), et qui peut être divisée en trois périodes. Son extension est inconnue dans les quatre directions.

Au début de la première phase (environ -15 à 1), deux fossés perpendiculaires sont aménagés. Puis le sanctuaire se développe de manière importante durant la période augustéenne finale (environ 1 à 15), marquée par l’aménagement d’une zone empierrée et par le creusement de quatre fossés supplémentaires.

Durant la deuxième période d’occupation (environ 15-30) le sanctuaire connaît un essor considérable. Au moins quatre nouveaux fossés sont creusés. On note l’apparition de la première construction maçonnée (St 139). Cet enclos à foyer central doté d’un sol en terre battue peut être considéré comme un sacellum. Le bris et le dépôt de récipients dans des fosses simples sont attestés à partir de cette période.

La troisième période d’occupation (environ 30-50) constitue la période la plus florissante pour le sanctuaire. Des modifications relativement importantes s’expriment par le comblement de quatre fossés et par l’édification de plusieurs constructions maçonnées. Le sacellum St 139 est remplacé par deux sacella (St 4 et St 5) de même type. Trois petites chapelles maçonnées (St 6, St 7 et St 29) sont associées à ces deux enclos. Une autre chapelle (St 2) est édifiée au nord-est de la parcelle. Une dalle de molasse rubéfiée mise au jour devant son côté oriental peut certainement être considérée comme un autel.

L’abandon du sanctuaire s’est produit peu après le milieu du Ier siècle. Une statuette de Minerve en terre cuite constitue le seul indice relatif à l’une des divinités vénérées. Elle permet de supposer que le sanctuaire a été fréquenté par les artisans du vicus, et notamment par le potier Faustus qui a produit une partie des récipients retrouvés dans les fossés. Le mobilier est, en outre, constitué d’une amulette en os, de 22 monnaies et de 12 fibules. L’amulette représentant le geste de la fica a été déposée dans un fossé, les monnaies presque exclusivement à proximité des sacella et des chapelles situées à l’ouest du sanctuaire. Quant aux fibules, la plupart ont été découvertes immédiatement au nord du sacellum St 4 et sur le chemin qui traverse le sanctuaire. L’abondant mobilier céramique mis au jour dans le comblement des fossés (environ 500 individus) apporte lui aussi certaines informations permettant de mieux cerner les pratiques religieuses.

L’étude préliminaire montre, par exemple, que le répertoire formel se distingue par une nette prédominance des formes ouvertes, qui représentent environ 70 % des récipients. Cette proportion élevée s’explique vraisemblablement par des pratiques rituelles faisant appel au dépôt et à l’exposition d’offrandes périssables, ainsi qu’à la consommation de nourriture. Cette pratique est confirmée par l’abondance des ossements découverts dans les fossés.

F. Menna, A. Schopfer

Bibliographie
MENNA (F.), SCHOPFER (A.), « Un sanctuaire gallo-romain du début du Haut-Empire à l’entrée ouest du vicus d’Eburodunum/Yverdon VD », in ASSPA 87, 2004, 303-312.

PORTMANN (V.), La faune du sanctuaire gallo-romain de l’ouest à Yverdon. Étude archéozoologique du matériel de la première période d’occupation (15 av. J.-C.- 15 ap. J.-C.), Mémoire de licence en archéologie provinciale romaine, Université de Lausanne, Faculté des Lettres, sous la direction des professeurs Thierry Luginbühl et Louis Chaix, 2006.

Yverdon, rue du Midi 31b. Plan des structures de la période 3 (Tibère-Claude). En gris foncé, utilisation certaine; en gris clair, utilisation possible. Dessin Y. Buzzi / Ch. Cantin. Yverdon, rue du Midi 31b. Plan des structures de la période 3 (Tibère-Claude). En gris foncé, utilisation certaine; en gris clair, utilisation possible. Dessin Y. Buzzi / Ch. Cantin.

Commune: Yverdon-les-Bains
Adresse / lieu-dit: rue du Midi 31b
Canton / Département: Vaud
Pays: Suisse

Date de l’intervention:
du 15-09-2002 au 15-03-2003

Période(s) concernée(s): Antiquité

Nature de l’intervention: Opération d’archéologie préventive pour le développement d’un projet immobilier

Surface: env. 1000 m2

Responsable d’opération: F. Menna, A. Schopfer

Suivi scientifique: D. Weidmann (SIPAL, archéologue cantonal)

Carte