Prestation archéologie numismatique

Télécharger la plaquette

L’archéologie numismatique

Diffusées en Gaule méditerranéenne dès la fin du VIe siècle avant notre ère, les monnaies font parties des artefacts couramment mis au jour sur les chantiers de fouille archéologique. De la Protohistoire à l’époque contemporaine, le monnayage couvre plus de vingt-cinq siècles d’Histoire et constitue un très bon marqueur chronologique. L’approche numismatique offre donc une source d’informations variées qui, replacée dans son contexte de découverte, permet d’aborder de nombreuses problématiques.

Pourquoi :
  • Identifier les monnaies (de la pièce isolée à l’étude d’un dépôt monétaire).
  • Préciser la chronologie d’une couche, d’une structure, voire d’un site.
  • Aider à l’analyse spatiale d’un site et à la compréhension de son évolution.
  • Approcher les problématiques économiques, sociales ou géopolitiques à l’échelle d’un site ou dans le cadre plus large d’une approche territoriale ou régionale.
Domaines d’application :
  • Fouilles préventives, fouilles programmées, collections de musée…
Nos prestations
  • Nettoyage mécanique sous loupe binoculaire et conditionnement normalisé.
  • Identification des monnaies toutes périodes et inventaire.
  • Infographie.
  • Analyses et synthèse scientifiques.
  • Communications scientifiques et de vulgarisation..
Le plus de nos compétences
  • Étude de dépôts monétaires, de poids monétaires et d’objets monétiformes.

PROTOCOLE D’ÉTUDE

Après la réalisation d’un nettoyage mécanique fin sous loupe binoculaire, les monnaies sont identifiées. Les informations recueillies (contexte de découverte, dénomination, autorité émettrice, atelier de production, datation, légendes et descriptions du droit et du revers, métal, module et masse, référence typologique, état de conservation, remarques diverses) sont ensuite consignées au sein d’une base de données. Des planches d’illustration (à l’échelle 1/1) sont également élaborées.

L’étude se penche sur l’interprétation de la répartition spatiale de la série et des relations établies entre les monnaies et leurs contextes de découvertes. L’analyse du corpus permet ensuite de définir le « faciès numismatique » spécifique à la série. Les informations recueillies peuvent permettre d’affiner la compréhension du site, de cerner l’évolution de son occupation ou de répondre à des problématiques plus spécifiques.

Nos experts
  • Julien Collombet
Nos références
  • Etude du vaste corpus de monnaies et des dépôts monétaires d’Appoigny – « Les Bries » (Yonne)
  • Etudes des monnaies des nécropoles antiques de Fréjus – « Saint-Lambert » et « Pauvadou »(Var)