Prestation étude des enduits peints

Télécharger la plaquette

L’étude des enduits peints

Éléments de protection et de décor, les enduits recouvrent les élévations des bâtiments, privés et publics, dès avant la conquête romaine et jusqu’à nos jours. Leur étude implique une méthodologie de terrain spécifique et aboutit à une analyse stratigraphique, technique, formelle et architecturale des vestiges. Elle s’applique aux enduits fragmentaires ou effondrés aussi bien qu’à ceux conservés sur des élévations. L’étude des enduits peints s’intègre donc à l’archéologie sédimentaire comme à celle du bâti.

Pourquoi :
  • Contribuer à la compréhension architecturale d’un espace, en révéler la fonction et les transformations, affiner le phasage chronologique.
  • Renseigner sur les pratiques techniques comme sur les préoccupations esthétiques d’une époque, de ses artisans et de ses commanditaires.
  • Concourir à définir le statut des occupants d’un site et leur insertion dans un réseau d’échange.
Domaines d’application :
  • Monuments historiques et patrimoniaux, restaurations, fouilles préventives, fouilles programmées, collections de musée…
Nos prestations
  • Études d’enduits peints toutes périodes.
  • Définition de protocoles d’intervention.
  • Fouille des vestiges conservés.
  • Archéologie du bâti ; étude stratigraphique in situ.
  • Nettoyage, analyse macroscopique des enduits et remontage.
  • Inventaire et conditionnement normalisé.
  • Étude des décors, restitution graphique.
  • Communications scientifiques et de vulgarisation.
  • Expertise pour la réalisation d’analyses pétrographiques et physico-chimiques.

PROTOCOLE D’ÉTUDE

  • L’étude des enduits découverts lors d’une fouille sédimentaire
    L’intervention du spécialiste sur le terrain s’avère nécessaire dans le cas d’enduits conservés in situ ou effondrés en place ; pour la fouille de fragments déplacés, il est préférable de le consulter pour la mise en place d’un protocole de prélèvement.
    L’analyse en laboratoire s’adapte au type de découverte et à la nature des enduits. Elle comprend différentes phases, du nettoyage à la restitution, qui s’intéresseront à la mise en œuvre des supports, à la morphologie des fragments – et notamment de leurs revers, aux différentes traces en surface (salissures, ancrages, brûlures, graffitis…) et au décor.
  • L’étude stratigraphique des enduits in situ en archéologie du bâti
    Elle s’insère dans la perspective plus large de l’analyse du bâti et s’opère en lien avec les éléments constructifs. L’observation macroscopique s’accompagne d’un enregistrement décrivant techniquement et stratigraphiquement les couches en présence et leur décor, d’une documentation photographique et de relevés manuels. Des prélèvements peuvent donner lieu à des analyses pétrographiques et physico-chimiques. La synthèse comprend également l’analyse des décors, le récolement des données historiques, etc.
Nos références
  • Les vestiges in situ du décor d’une boutique au 8-10 rue Roger Radisson (Hôpital de Fourvière) à Lyon (69)
  • Des fragments à la restitution d’un pan entier du décor d’une Domus de la rue Varenne/rue d’Assier à Feurs (42)
  • Le décor héraldique de l’aula du palais épiscopal de Die (26)
  • Faux-appareils et polychromie de la Cathédrale Notre-Dame de Chartres (28)
  • Des fragments à la restitution des décors de l’ancien couvent des Cordeliers de Montbrison (42)
  • Recontextualisation du décor monumental de la maison forte de Cruet (73)
Nos clients
  • Conservation régionale des monuments Historiques
  • Musée Savoisien