Prestation étude documentaire

Télécharger la plaquette

L’étude documentaire

Les multiples sources de documentation écrites et iconographiques enrichissent et éclairent l’étude d’un territoire, d’un monument ou d’un site archéologique.
Le recours à un spécialiste permet l’identification efficace des fonds à étudier en fonction des objectifs et  des problématiques. En outre, son expertise peut affranchir les difficultés d’accès (graphie, langue).

Pourquoi :
En amont d’un projet
    • Connaître la documentation disponible.
    • Apporter des informations chronologiques ou descriptives.
    • Fournir la matière pour développer des contenus de valorisation de site ou de collections.
En aval ou en accompagnement de projet :
  • Nourrir la connaissance de l’histoire d’un site, d’un monument ou d’une collection.
  • Ouvrir de nouvelles pistes d’études et enrichir le contexte de compréhension.
Domaines d’application :
  • Monuments historiques et patrimoniaux, valorisation de site, ingénierie culturelle, études d’impact, gestion du territoire, labellisation « Ville et pays d’Arts et d’Histoire », fouilles préventives, fouilles programmées…
Nos prestations
  • État des lieux documentaire.
  • Recherches en archives toutes périodes.
  • Établissement de dossiers documentaires thématiques.
  • Identification de contenus pour un projet de valorisation.
  • Rédaction de synthèses et monographies historiques.
  • Communications scientifiques et de vulgarisation.
Le plus de nos compétences
  • Paléographie médiévale et moderne, latin, ancien et moyen français et occitan.
  • Histoire des établissements religieux.
  • Histoire nobiliaire.
  • Histoire culinaire.
  • Histoire des communautés rurales.
  • Fondations, évolutions et transformations des agglomérations.

PROTOCOLE D’ÉTUDE

    Pour être efficaces, les problématiques du projet doivent être posées à l’historien au départ de son étude. Cela lui permet d’orienter ses recherches suivant le type de documents susceptibles de contenir des réponses. Plus la problématique est précise, plus la recherche dans les fonds est facilitée.

  • Étape 1. Dépouiller la bibliographie et les inventaires d’archives existants pour cibler les sources disponibles et connaître les précédentes recherches.
  • Étape 2. Accéder aux sources, souvent éparpillées dans divers lieux géographiques, afin de les vérifier, de les transcrire, de récoler les données qu’elles fournissent.
  • Étape 3. Confronter les éléments recueillis, les synthétiser et les replacer dans le contexte de la problématique.
Nos experts
  • Quentin Rochet
  • Michaël Gourvennec
  • Sylvie Campech
Nos références
  • Chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez
Nos clients
  • Ville de Montbrison
  • Cabinet d’architecte Tekhnê architectes
  • SALARL d’architecture Feasson Gagnal Goulois