Prestation palynologie

Télécharger la plaquette

La palynologie

La palynologie est l’étude des grains de pollen et de spores fossiles contenus dans des sédiments. Elle répond aux problématiques paléo-environnementales rencontrées en contexte archéologique.
La fossilisation et la conservation des grains de pollen nécessitent de préférence un milieu humide où la matière organique est préservée. Ainsi, les comblements de certains aménagements en creux comme les puits, les fossés, les fosses ou encore les structures naturelles comme les bras morts et les marais se prêtent favorablement aux analyses palynologiques.

La création d’un laboratoire d’Analyses palynologiques au sein de notre entreprise permet une réponse rapide et adaptée aux réalités de l’archéologie préventive.

Pourquoi :
  • Déterminer les espèces végétales présentes dans les sédiments
  • Reconstituer l’environnement végétal des sites et mettre en évidence les activités pratiquées (déforestation, céréaliculture, rouissage du chanvre,
    pastoralisme, culture potagère…).
  • En contexte funéraire, déterminer la présence d’offrandes végétales.
  • Restituer l’histoire des paysages depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours..
Domaines d’application :
  • Fouilles préventives, fouilles programmées…
Nos prestations
  • Élaboration et suivi de protocole
  • Prélèvement sur le terrain
  • Réalisation d’échantillon-test
  • Préparation chimique des échantillons
  • Détermination et comptage
  • Analyses et synthèse scientifiques
  • Communications scientifiques et de vulgarisation.
Le plus de nos compétences
  • Un référentiel constitué sur plus d’une centaine de sites

PROTOCOLE D’ÉTUDE

  • Étape 1 – Le prélèvement des échantillons sur le terrain se fait en concertation avec le responsable scientifique.
  • Étape 2 – Des échantillons-tests sont réalisés afin d’évaluer le potentiel pollinifère du ou des sédiments. Les échantillons prioritaires à réaliser sont choisis en collaboration avec le responsable scientifique.
  • Étape 3 – La préparation chimique destinée à isoler et concentrer le matériel pollinique est réalisée par le palynologue. Le protocole comporte les étapes suivantes :
    > Décarbonatation par acide chlorhydrique
    > Désilicification par l’acide fluorhydrique
    > Traitement par la potasse diluée à chaud pour dissocier la matière organique
    > Concentration par densité (chlorure de zinc d=2) après mixage et centrifugation
    > Montage du culot dans la glycérine
    L’observation des fonds de culots est réalisée sous microscopie optique au grossissement x40.
  • Étape 4 – L’observation, le comptage et la détermination sont réalisés par le palynologue.
  • Étape 5 – Les résultats sont donnés sous forme d’un tableau de comptage/pourcentage et de diagrammes palynologiques classiques et d’anthropisation. Le responsable d’opération pourra, selon sa volonté, être informé des résultats obtenus au fur et à mesures de leur acquisition, sans attendre la remise du rapport définitif.
  • Étape 6 – Les résultats donnent lieu à la rédaction d’un rapport palynologique qui pourra être intégré au document final de synthèse. Un suivi est également assuré en cas de publication.
Nos experts
  • Catherine Latour
Nos clients
  • Service archéologique du canton de Vaud (Suisse)
  • Archeoverde
  • Conseil Général de l’Aisne
  • Société archéologique Paléotime
  • Ville de Bourges. Service Archéologique
  • Conseil Général de la Lozère
  • ARPA
  • CRENAM
  • Ville de Lyon. Service archéologique
  • Université Lumière de Lyon 2
  • Maison René Ginouvès d’Archéologie et d’Ethnologie
  • EVEHA (société d’études archéologiques)